LES LINOTTES. Georges Courteline

Un kaléidoscope pour une rencontre hors saison avec Venise.

 

Paru en 1912, Les Linottes est le roman de la bourgeoisie bohème de Montmartre. Deux fois par semaine, Robert Cozal remplace par du fromage blanc l’habituel saucisson casse-croûte matinal. C’est une coquetterie qu’explique la venue, le lundi et le jeudi, de sa maîtresse, la charmante
Marthe Hamiet.
Quoi de plus pratique qu’un horaire régulier dans ses amours ? Cela donne à Robert, nature légère et cœur d’amadou, toute latitude pour goûter d’autres charmes à d’autres heures. Mais une entorse à l’horaire fait que Marthe le surprend dans les bras d’Anita. Brouille, bouderie, silence. Sur quoi, Robert, voulant se racommoder, accepte de dîner avec le mari et se trouve si séduit par son esprit imaginatif qu’il lui confie l’opéra-bouffe qu’il compose.
Dès lors, cette joyeuse histoire devient la comédie burlesque d’une aventure théâtrale.


Georges Courteline, romancier et dramaturge né en 1858, est mort en 1929 à Paris. Spectateur attentif et lucide, sa vie de famille, ses mondanités et ses expériences professionnelles nourrissent ses œuvres. Ses intrigues sociales sont le portrait sagace et espiègle d’une bourgeoisie insouciante avant les violences du XXe siècle.

Format : 130 x 185 mm

Pagination : 176 pages

ISBN : 979-10-97127-27-5

Prix : 13 €

Acheter maintenant